Le guide de votre bien-être à domicile

Alicament

Les alicaments industriels

alicament

© Luis Carlos Jiménez - Fotolia.com

Les alicaments peuvent être modifiés industriellement ou non. Les alicaments industriels, qui sont « créés » par l’homme s’affichent comme « bons pour la santé ». Qu’en est-il vraiment ?
  1. Définition de l’alicament industriel
  2. Quelques exemples d’alicaments industriels

Définition de l’alicament industriel

Les alicaments industriels sont des aliments fabriqués industriellement dans lesquels un ingrédient a été ajouté pour le transformer en alicament et lui attribuer ainsi des vertus bénéfiques pour la santé. Quatre modifications différentes dans le but de transformer un aliment en un alicament existent : l’addition ou fortification, l’enrichissement, la substitution et l’élimination.

L’addition est le fait d’ajouter dans un aliment des substances dont les propriétés sont reconnues comme bienfaisantes pour la santé ou de renforcer un composé déjà présent dans l’aliment. Par exemple on va rajouter des fibres dans des céréales pour le petit déjeuner car elles permettent d’améliorer le transit intestinal.

La seconde transformation est l’enrichissement qui consiste en l'ajout d’un ingrédient qui n’est pas présent naturellement dans l’aliment. On peut prendre l’exemple de l’ajout de l’oméga 3 dans la margarine ou encore du calcium dans le jus de fruits, qui sont deux pratiques très répandues.

La substitution est le fait de remplacer un ingrédient par un autre, similaire mais plus sain. Le glucose sera par exemple remplacé par l’aspartame, ou les matières grasses par l’inuline d’endive.

Enfin, la dernière transformation est l’élimination, qui consiste à enlever complètement un ingrédient qui serait jugé mauvais pour la santé. On peut prendre pour exemple tous les produits allégés auxquels on a enlevé les graisses ou le sucre.

Quelques exemples d’alicaments industriels

Tous les aliments qui contiennent une mention du type « enrichi en oméga 3 » ou « allégé en sel » sont des alicaments industriels. Voici les différents types :

  • Ceux enrichis en Omega 3, Omega 6, vitamines, fer, protéines, calcium...
  • Les céréales enrichies en acide folique qui aideraient à diminuer le risque de spina bifida (absence de fermeture postérieure de la colonne vertébrale) à la naissance.
  • Les aliments servant à rétablir le transit intestinal et qui contiennent du Bifidus Actif (yaourts notamment)
  • Les alicaments destinés à réduire le mauvais cholestérol : yaourts, margarine, lait...
  • Certains laits fermentés à boire qui contiennent un pro biotique pour équilibrer la flore intestinale.

Les alicaments industriels sont souvent plus chers que les produits classiques, en raison de leur transformation justement.